Triste état stationnaire
Où l'on constate qu'il est préférable de se rendre aux rencontres (littéraires) avec un livre non annoté, surtout s'il n'est pas en français

La vie parisienne

il y a un quart d'heure environ, tout près du Panthéon

 

Pa080025

Entre deux rendez-vous, une heure.

Connaissant le quartier je savais comment la passer sans la perdre, en allant travailler dans un cyber-endroit idéalement placé non loin du premier et près du deuxième.

C'était sans compter une particularité de Paris (1) et qui concerne le ciné : mon lieu d'internet était réquisitionné pour un tournage.

Entièrement.

Je n'ai même pas pris le temps de me soucier duquel, alors qu'une ou deux silhouettes pourtant me semblaient familières.

J'ai filé jusqu'au refuge suivant.

Et suis en retard, à présent.

(1) qui n'en a pas l'exclusivité, mais disons une particularité quant à la fréquence de cette éventualité

[photo : in situ]

Commentaires