Coin coin (Hi hi hi)
Coincer la bulle

L'ubiquité ne suffit plus

(ou : La vie parisienne)

demain à Paris et tout près

Cimg8912

Ce fut au début un simple mail du Merle, suivi de peu par un autre de Folies d'Encre  et qui renvoyait sur le site de La voix des Livres.

J'aime les lectures de Marc Roger, les Fabulous  Lectors of Montreuil,  les folies quand elles sont d'encre et le merle quand il se moque.  J'ai donc aussitôt pris mes dispositions pour libérer mon samedi habituellement consacré à un entraînement régulier destiné à me rendre un jour apte à faire de ma vie une comédie musicale à moins qu'un drame, je ne décide pas, mais je saurai quand il faudra et chanter et danser. Si vous vouliez que je reste sagement à tisser en attendant Ulysse, c'est Pénélope qu'il fallait m'appeler.
Et je me suis inscrite pour écouter lire et marcher.

Seulement c'était sans compter les amies de l'Attrape coeur, qui voulaient tant de bien à l'écume de mes jours (1) qu'elles m'ont envoyé le programme 

du Salon du livre de jeunesse qui aura lieu le samedi 14 Juin 2008 de 09h à 19h aux Jardins d'Eole.

(pas réussi pour l'instant à trouver de lien internet, désolée)

Pendant que j'étais le nez dans mon agenda, je me suis soudain demandée si Siri Hutsvedt que je savais de passage à Paris ces jours-ci irait quelque part où je pourrais éventuellement l'écouter. J'ai trouvé très facilement la mention d'un festival auquel elle participait.

Alors là, c'est très simple je ne vais pas y arriver.  D'autant plus que samedi soir-même, au Rond Point, François Morel m'attend . Il est quand même l'homme qui a tellement scotché Stéphanot lors d'une lecture le mois dernier à l'Astrée que ce-dernier a dit, ému et plus du tout rigolard, qu'il s'en souviendrait toute sa vie.

Comme je vois que vous êtes parvenu à suivre jusque-là, je me dis que c'est sans doute parce que j'ai omis de parler de la semaine italienne de la mairie du XIIIème   avec le vendredi 20 à 18 heures un débat qui promet bien.

En attendant, si ceux d'entre vous qui ont le privilège d'habiter Paris ou pas loin, se sentent attirés par l'un des événements, surtout qu'ils n'hésitent pas. Si je n'ai pas retrouvé ma baguette magique d'ici là, vous me raconterez ceux auxquels je n'aurai pas pu aller, ce qui m'en consolerait.



(1) oui je sais je fais bassement dans l'approximation l'Attrape-coeur est de Salinger, et non pas de Boris Vian qui plutôt l'Arrache.

[photo : les jardins d'Eole, métro Stalingrad ou Marx Dormoy ou Riquet (pourquoi pas)]

Commentaires