G a
Le temps de lire

Le chien jaune (suite)

Tout à l'heure, loin de Paris

P6270132
Il était à nouveau là. Mais en cage cette fois, et l'air abattu.

J'aurais aimé l'aider, lui dont la présence silencieuse et régulière avait soutenu mes jours derniers.

Mais il a baissé la tête et s'en est allée au plus loin de l'enclos,  comme humilié de ne pouvoir mieux faire.

Je commence à entrevoir que nous aussi, même amoindris ou entravés pouvons parfois être utiles par nos présences aux autres, car d'autres m'ont secourus malgré leurs désarrois et (parfois rudes) difficultés.

J'espère que je croiserai le chien, demain, en liberté.

[photo : vendredi 27 juin 2008, ville de bord de mer]

et sinon ces jours-ci ça se passera plutôt par là :

Vacances et cinéma

à commencer par ce billet là

Commentaires