Mon chagrin de bécassine et l'âge du capitaine
Lecture au goût bulgare

Absence de transports

Cimg7679

Puisque de nos jours les opéras se jouent sans tambours ni trompettes

sans décors ni costumes,

après tout un billet de blog peut peut-être le temps d'une soirée s'écrire sans texte

[photo : ceux qui ne perdent pas le nord, rue du Quatre-Septembre, lundi 19 septembre 2007]

 

complément optionnel au titre : amoureux

En vrai je compte bien l'écrire celui-là, c'est juste qu'il faut que je parte sans tarder si je veux avoir une chance de trouver un vélib pour Bastille à partir de tout près.

Commentaires