Mon Arménie sans voyages (milieu)
Pourquoi Eugène

Mon Arménie sans voyage (fin (provisoire))

Banlieue parisienne,  août 2004



Mais que sait-on au fond de la vie de nos pères. J'ai hélas perdu les
paroles précises, elles n'auraient de toutes façons pas été répétées,
seulement les sentiments qu'elles ont levés en moi.

Je savais mon père peu hostile aux autres. A part envers le rôle des
femmes, ses considérations rétrogrades sur la façon d'être ou n'en pas être
une bien, il pratiquait plutôt le préjugé positif et bourré
d'empathie ; parce que son ami le bien surnommé "Bobosse" était un sacré bosseur, homme de parole (1), et d'origine polonaise, voilà que tous les polonais se retrouvaient promus au rang de travailleurs solides et fiables.

 

J'ai quand même été surprise quand, déjà très atteint par la maladie qui allait l'emporter et n'ayant plus que quelques brefs instants de lucidité par jour, parce qu'on parlait (ou tentait de) voitures, sujet qui semblait encore un peu l'intéresser et que par ailleurs notre garagiste clichois est de cette origine, mon père s'est lancé dans une longue et éloquente tirade qui n'était rien de moins qu'une déclaration d'amour au peuple Arménien.

 

Il ne s'agissait pas d'engagement politique, de prise de position  mais d'un élan d'affection, de pure humanité.

   

De son vrai vivant il n'avait jamais été aussi éloquent, je lui imaginais aussitôt dans sa jeunesse un vrai, un grand pote issu de ces racines, ce qui aurait expliqué [qu'il en parle si bien].

Je n'ai pas eu l'occasion de le lui demander. Comme il s'était soudain enflammé, il s'est brutalement éteint. L'éponge invincible qui lui envahissait si vite et si lentement le cerveau  venait sans doute de s'immiscer entre les  quelques neurones qui  connectés avaient produit  ce cri du coeur. Ils ne furent plus en lien, pas même les jours suivants, et je n'en saurai jamais plus.

 

M'est cependant resté le sens de ses paroles, cette idée qu'on a que les mots de qui se meurt ont plus de poids du fait de l'effort fourni et de l'imminence fatale, et que charge me revenait de leur donner un sens, au delà du moment précis.

 

Peut-être qu'ici enfin, c'est fait.

 

(1) j'entends par là : qui la tenait

[absence de photo : je blogue d'une cyber-connexion que j'ai pu trouver pas trop loin de l'usine]

Commentaires