« Un polar bien chaud pour l'hiver - "Le dernier Lapon" d'Olivier Truc | Accueil | Malencontreuse analogie »

05 janvier 2013

Commentaires

Matoo

Sur le coup, je réussis tout de même (parfois) à m'intéresser à des bouquins dont je ne suis pas la cible majeure. Mais c'est vrai qu'avec le Francis Dannemark, aheum.... Bref. :D

gilda

On peut toujours bien sûr, apprécier des romans dans lesquels l'identification ne se produit pas, mais il faut au moins ressentir sinon affinité du moins compassion pour l'un des personnages.
Je crois quand même que pour qu'un roman fasse partie de ceux qui nous restent longtemps à l'esprit, ça marche surtout si l'un d'eux nous est proches au moins de façon de percevoir le monde.
Or il se trouve que la même façon que quelques pages du "Journal d'un corps" de Daniel Pennac ont été écrites pour le réconfort et l'espoir des messieurs âgés, "De là, on voit la mer" comporte des éléments très agréables pour celui des dames dont les compagnons sont hélas atteints par l'andropause. Sans être dupes, ça fait du bien de rêver.
Mais je conçois que cet aspect du roman laisse de marbre tout autre type de lecteur :-)

PS : pour le livre de Dannemark je pensais que la part Bonheur de cinéphile pouvait auprès d'un lecteur jeune sauver la part "hommes finis" de l'histoire romanesque.

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)

février 2020

lun. mar. mer. jeu. ven. sam. dim.
          1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29  
Blog powered by Typepad

blog principal

Nos vies par années

my english voice

un livre pour prendre courage

  • Marie Desplechin et Lydie Violet: La vie sauve

mes autres vacances

un fotolog pour la soif

mon blog précédent

Des blogs amis

La philo de Stéphanot

Grand Cousin Dionysien

quelques poèmes courts (ou pas très longs)

Ma Photo

Pages

statistiques pour Côté papier

  • statistiques

chantiers 2008 - 2009