« Agnès nous pose un lapin (et le fait fort bien) | Accueil | Hélas pas exclusifs de l'Indien des plaines »

27 août 2012

Commentaires

Sofia

J'ai le même sentiment quand je lis O.Adam, à chaque fois je me demande comment il fait pour si bien connaître les hommes (et de tout âge en plus). Ses romans pour ados ("On ira voir la mer", "la messe anniversaire" notamment) m'ont fait réellement revivre de moment de mon adolescence, des sentiments ressentis alors, des pensées émises, et j'avoue que ça m'a bluffée cette capacité, ce pouvoir presque, qu'il a à mettre des mots sur le quotidien et sur l'humain. Bref, tout ça pour dire qu'il faut vraiment que je me procure "Les lisières".

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)

février 2020

lun. mar. mer. jeu. ven. sam. dim.
          1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29  
Blog powered by Typepad

blog principal

Nos vies par années

my english voice

un livre pour prendre courage

  • Marie Desplechin et Lydie Violet: La vie sauve

mes autres vacances

un fotolog pour la soif

mon blog précédent

Des blogs amis

La philo de Stéphanot

Grand Cousin Dionysien

quelques poèmes courts (ou pas très longs)

Ma Photo

Pages

statistiques pour Côté papier

  • statistiques

chantiers 2008 - 2009